Lg2leger

Réimaginer votre marque pendant la crise

Intro leger

lg2 s’est alliée avec Léger pour publier une étude en trois phases qui relève les impacts de la crise de la COVID-19 sur les comportements des consommateurs canadiens.

Depuis plus de deux mois, les données abondent et les points de vue sur la crise se multiplient. Alors pourquoi ce point de vue ? Parce qu’il manquait de données sur les Canadiens et parce que ce sont les consommateurs – les citoyens – qui nous donnent le pouls le plus juste de la situation actuelle.

Notre intention : placer sous les projecteurs les insights consommateurs les plus susceptibles de vous inspirer et de vous orienter concrètement dans vos prises de décision. Parce que c’est le bon moment de prendre le temps de réimaginer le futur.

Nous avons choisi de porter un regard lucide mais résolument optimiste sur les données pour identifier des opportunités de transformation concrètes pour les entreprises canadiennes.

Sans avoir la prétention de prédire l’avenir ni de détenir l’unique formule pour répondre à votre contexte, nous espérons plutôt provoquer quelques étincelles d’idées pour votre entreprise.

Insight consommateur clé no 1

Les nouveaux comportements ne perdureront pas tous ; les nouvelles attentes, elles, oui.

Sans surprise, la crise génère l’apparition, chez plusieurs Canadiens, de nouveaux comportements de consommation, particulièrement pour l’achat en ligne. La situation a forcé la population à déplacer vers la sphère numérique une variété d’activités quotidiennes. La résistance à l’adoption de nouveaux comportements est considérablement réduite : ceux qui auparavant ne voulaient pas adopter certains comportements s’y sont vu essentiellement obligés. À défaut de savoir avec certitude si tous ces nouveaux comportements vont perdurer, les nouvelles attentes, elles, seront permanentes.


La flexibilité et le contrôle qu’offre le numérique – ce que je veux, quand je veux, où je veux – seront considérés comme un acquis. Employés, clients ou partenaires exigeront cette flexibilité expérientielle et opérationnelle post-crise. Même si la majorité ne commandera pas nécessairement son épicerie en ligne ou ne consultera pas un médecin sur le web régulièrement, les gens souhaiteront que l’option soit disponible au moment spécifique où ils en auront besoin. L’intransigeance du consommateur sera de plus en plus forte et généralisée quant aux capacités numériques des marques.


Alors que pour certains comportements il n’y aura pas de retour en arrière (le paiement cashless, par exemple), d’autres s’effriteront parce que le fossé sera énorme entre ce que les Canadiens désirent et ce qu’ils seront en mesure de faire. Pendant que la vie active de nombreux Canadiens est mise en pause, on voit une progression des activités demandant temps et organisation (16 % plus d’épicerie en ligne avec cueillette en magasin) et des activités récréatives ou éducatives (hausse de l’écoute de séries ou de films de 23 %, accroissement du temps passé à se divertir de 39 % chez les 18-54). Est-il réaliste de croire que cela perdurera post-déconfinement ?

Données clés

48% des Canadiens ont acheté en ligne pour la 1re fois une nouvelle catégorie de produit durant la crise.

52% des Canadiens ayant acheté en ligne pour la 1re fois ou plus souvent durant la crise se disent très satisfaits de leur expérience.

78% des Canadiens disent vouloir maintenir l’utilisation des services en ligne utilisés pendant la crise.

Opportunité entreprise no 1

Capitaliser sur l’agilité acquise pour sécuriser et maximiser vos sources de revenus à long terme.

Les ressources requises pour répondre aux nouvelles exigences des clients obligent les entreprises à revoir leurs capacités seuil pour perdurer et conserver leur compétitivité dans le marché. En s’adaptant avec autant d’efficience, les entreprises font preuve d’une agilité dont elles ne se savaient peut-être pas capables.


L’opportunité est grande pour capitaliser sur cette agilité et faire preuve de courage en se posant des questions clés. Quels comportements représentent les nouvelles exigences minimales de votre catégorie ? Quelles sont les compétences fondamentales maintenant requises pour définir un nouvel avantage concurrentiel ou protéger celui déjà acquis ? Ceux qui sauront distinguer avec justesse les intentions versus les capacités de leurs clientèles verront leur risque financier diminuer.


D’ailleurs, parions que parce que la crise les oblige à se remettre fondamentalement en question, les industries les plus touchées comme la restauration, le tourisme et le divertissement sortiront grandes gagnantes de ce moment historique. À long terme.

Miser sur le développement de produit pour croître dans un nouveau marché

Dwellito

Spécialiste des tiny houses, Dwellito a anticipé une nouvelle demande et a élargi son portfolio de produits pour atteindre un nouveau segment : les entreprises. La marque a lancé des mini-espaces de travail mobiles et modulables pour les professionnels confinés. Dans un contexte où les travailleurs sont de plus en plus mobiles et autonomes, ce produit maintenant hautement pertinent a le potentiel de bousculer l’industrie à long terme. Quel sera l’impact sur la popularité et le coût de location des espaces de bureau fixes ?

Réinventer son offre pour générer de nouveaux revenus

Airbnb

Inspirée par la crise, Airbnb a repensé son offre Experiences et a diversifié ses revenus et ceux de ses hôtes grâce à Online Experiences, une version virtuelle qui permet aux utilisateurs de connecter et de voyager différemment. Pour une somme modique, on s’offre un cours de cuisine virtuel ou on rencontre un spécialiste des requins en direct de l’Australie. En plus de renforcer la raison d’être de sa marque, de créer des moments de connexion humaine enrichissants, Airbnb a monétisé et démocratisé le voyage virtuel. Et si à long terme les habitants locaux faisaient découvrir à petits prix des destinations à une clientèle qui ne peut se permettre de voyager ?

Développer une nouvelle expertise et adapter ses opérations

CCM

À une vitesse record, notre client CCM, fabricant d’équipement de sport spécialisé en hockey, a transformé les activités de son usine pour lancer un nouvel équipement médical de protection. En collaboration avec le Dr René Caissie, chirurgien maxillo-facial, CCM a développé un super-masque pour protéger le personnel médical.

L’agilité de CCM lui permet de s’ouvrir à de potentiels nouveaux débouchés. Le segment médical pourrait s’avérer un axe de croissance pertinent pour l’entreprise qui a prouvé son savoir-faire, sa nouvelle expertise. À suivre.

Illustration cerveau

Vous en voulez plus?

Cette page est un extrait d’une réflexion plus complète comprise dans l’étude.

Vous désirez pousser plus loin les réflexions et discuter des possibles trajectoires de transformation de votre entreprise ?
Contactez lg2

Vous êtes intéressé à acheter l’étude "Le virage commercial: consommer pendant et après la pandémie"?
Contactez Léger

Le 22 mai prochain aura lieu un webinaire (en français) portant sur les résultats de cette étude et les opportunités émergentes. Le webinaire en anglais aura lieu le 29 mai.
Inscrivez-vous ici